Mais des expressions de colère, on en a quand même de temps en temps. Le printemps érable en témoigne, bien qu’il faut noter là aussi, un certain confort et de l’indifférence. Selon Gabriel Nadeau-Dubois, la critique la plus souvent formulée à l’égard du mouvement a été : « Vous avez mis le bordel au Québec. » les Québécois trop mous quant à l’indépendance.

«Le 12 août, ils ont acheté un livre québécois

Mais des expressions de colère, on en a quand même de temps en temps. Le printemps érable en témoigne, bien qu’il faut noter là aussi, un certain confort et de l’indifférence. Selon Gabriel Nadeau-Dubois, la critique la plus souvent formulée à l’égard du mouvement a été : « Vous avez mis le bordel au Québec. » ceux-là mêmes qui croient aujourd’hui les Québécois trop mous quant à l’indépendance.

«Le 12 août, ils ont acheté un livre québécois

Mais des expressions de colère, on en a quand même de temps en temps. Le printemps érable en témoigne, bien qu’il faut noter là aussi, un certain confort et de l’indifférence. Selon Gabriel Nadeau-Dubois, la critique la plus souvent formulée à l’égard du mouvement a été : « Vous avez mis le bordel au Québec. » ceux-là mêmes qui croient aujourd’hui les Québécois trop mous quant à l’indépendance.

«Le 12 août, ils ont acheté un livre québécois

Il est difficile, devant les faits accomplis, d'affirmer que le renouvellement de ce fédéralisme est possible sans l'aliénation du Québec. Faisons en sorte que le Québec ne voit pas le 150e anniversaire du Canada. Il est de notre devoir de s'assurer que notre prochain rendez-vous soit gagnant pour que - au moment du jour «J» - le Québec soit, une fois pour toutes, libre, indépendant et maître de son destin.

View of old Quebec and the Château Frontenac, Quebec, Canada. It was designated a National Historic Site of Canada during the site was the residence of the British governors of Lower Canada - buy this stock photo on Shutterstock & find other images.

Évidemment je ne partage pas la perspective de Mme Marois, et je pense franchement que, pour presque le reste de l’humanité, on ne le comprend pas du tout. Parce ce qu’à travers le pays, le Canada est considéré comme un pays bilingue, exceptionnel, diversifié et tolérant, moderne, avancé et prospère. Et c’est le modèle de pays que tout le monde veut.»

Évidemment je ne partage pas la perspective de Mme Marois, et je pense franchement que, pour presque le reste de l’humanité, on ne le comprend pas du tout. Parce ce qu’à travers le pays, le Canada est considéré comme un pays bilingue, exceptionnel, diversifié et tolérant, moderne, avancé et prospère. Et c’est le modèle de pays que tout le monde veut.»

Après 16 mois d'enquête et deux millions de dollars, l'ex-juge Bernard Grenier est arrivé à la conclusion qu'au référendum de 1995, le camp du NON avait dépensé un demi-million de dollars de façon illégale par le truchement d'Option Canada et du Conseil pour l'unité canadienne (CUC).

Après 16 mois d'enquête et deux millions de dollars, l'ex-juge Bernard Grenier est arrivé à la conclusion qu'au référendum de 1995, le camp du NON avait dépensé un demi-million de dollars de façon illégale par le truchement d'Option Canada et du Conseil pour l'unité canadienne (CUC).

Je me souviens est la devise du Québec. En 1883, Eugène-Étienne Taché, architecte et commissaire adjoint des terres de la Couronne, fait graver dans la pierre la devise Je me souviens juste en dessous des armoiries du Québec, qui se trouvent au-dessus de la porte principale de l'Hôtel du Parlement à Québec1. La devise est alors déjà employée officiellement par le gouvernement du Québec bien que les armoiries elles-mêmes ne l'arborent qu'en 1939

Je me souviens est la devise du Québec. En 1883, Eugène-Étienne Taché, architecte et commissaire adjoint des terres de la Couronne, fait graver dans la pierre la devise Je me souviens juste en dessous des armoiries du Québec, qui se trouvent au-dessus de la porte principale de l'Hôtel du Parlement à Québec1. La devise est alors déjà employée officiellement par le gouvernement du Québec bien que les armoiries elles-mêmes ne l'arborent qu'en 1939

Sacrifier notre fromage pour nous protéger des Talibans?

Sacrifier notre fromage pour nous protéger des Talibans?

Ainsi donc Paul Desmarais est mort. Le concert des éloges est lancé. Pas besoin de lire tout ça, je sais déjà ce qu'ils en diront à l'unisso...

Ainsi donc Paul Desmarais est mort. Le concert des éloges est lancé. Pas besoin de lire tout ça, je sais déjà ce qu'ils en diront à l'unisso...


More ideas
Pinterest
Search