Guy Lafleur : Élu au Temple de la renommée du hockey en 1988, Lafleur a effectué un retour la saison suivante, s’alignant pour les Rangers de New York puis pour les Nordiques de Québec jusqu’en 1990-1991. Aujourd’hui homme d’affaires accompli et l’un des cinq ambassadeurs des Canadiens de Montréal, Guy Lafleur a vu les amateurs scander Guy! Guy! Guy! lorsque le chandail numéro 10 qu’il a porté pendant plus de 1000 matchs fut élevé au plafond du Forum le 16 février 1985.

Guy Lafleur : Élu au Temple de la renommée du hockey en 1988, Lafleur a effectué un retour la saison suivante, s’alignant pour les Rangers de New York puis pour les Nordiques de Québec jusqu’en 1990-1991. Aujourd’hui homme d’affaires accompli et l’un des cinq ambassadeurs des Canadiens de Montréal, Guy Lafleur a vu les amateurs scander Guy! Guy! Guy! lorsque le chandail numéro 10 qu’il a porté pendant plus de 1000 matchs fut élevé au plafond du Forum le 16 février 1985.

Maurice Richard : Le numéro 9 que s’était approprié Maurice Richard fut retiré et élevé au plafond du Forum le 6 octobre 1960. Le Temple de la renommée du hockey passa outre la période d’attente habituelle de trois ans et Richard fit son entrée parmi les immortels dès 1961.

Maurice Richard : Le numéro 9 que s’était approprié Maurice Richard fut retiré et élevé au plafond du Forum le 6 octobre 1960. Le Temple de la renommée du hockey passa outre la période d’attente habituelle de trois ans et Richard fit son entrée parmi les immortels dès 1961.

Howie Morenz : Lorsque le Temple de la renommée du hockey ouvrit ses portes en 1945, 12 joueurs furent intronisés à titre de groupe initial. Morenz était l’un deux. En 1950, on le nomma joueur par excellence de la première moitié du siècle. Le numéro 7 qu’il porta alors qu’il traçait la ligne à suivre pour les légendes qui allaient lui succéder fut le premier à être retiré par les Canadiens de Montréal et fut élevé au plafond du Forum en 1937.

Howie Morenz : Lorsque le Temple de la renommée du hockey ouvrit ses portes en 1945, 12 joueurs furent intronisés à titre de groupe initial. Morenz était l’un deux. En 1950, on le nomma joueur par excellence de la première moitié du siècle. Le numéro 7 qu’il porta alors qu’il traçait la ligne à suivre pour les légendes qui allaient lui succéder fut le premier à être retiré par les Canadiens de Montréal et fut élevé au plafond du Forum en 1937.

Serge Savard : En 1983, Savard est nommé directeur-gérant des Canadiens. En douze ans à la barre de l'équipe, les coupes Stanley de 1986 et 1993 viennent s'ajouter aux 8 conquêtes du précieux trophée comme joueur. Membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1986, Savard passe aujourd'hui le plus clair de son temps à s'occuper de ses actifs dans l'immobilier. Son chandail numéro 18 a été retiré par les Canadiens le 18 novembre 2006.

Serge Savard : En 1983, Savard est nommé directeur-gérant des Canadiens. En douze ans à la barre de l'équipe, les coupes Stanley de 1986 et 1993 viennent s'ajouter aux 8 conquêtes du précieux trophée comme joueur. Membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1986, Savard passe aujourd'hui le plus clair de son temps à s'occuper de ses actifs dans l'immobilier. Son chandail numéro 18 a été retiré par les Canadiens le 18 novembre 2006.

Bob Gainey : Déjà décrit comme le joueur le plus complet au monde sur le plan technique par le légendaire entraîneur soviétique Anatoli Tarasov et membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1992, Bob Gainey a rejoint la famille des Canadiens en 2003 à titre de directeur général. Il s’est retrouvé derrière le banc des Canadiens à deux reprises, soit lors des saisons 2005-06 et 2008-09. Le 23 février 2008, Gainey a vu son célèbre dossard numéro 23 être hissé dans les hauteurs du Centre…

Bob Gainey : Déjà décrit comme le joueur le plus complet au monde sur le plan technique par le légendaire entraîneur soviétique Anatoli Tarasov et membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1992, Bob Gainey a rejoint la famille des Canadiens en 2003 à titre de directeur général. Il s’est retrouvé derrière le banc des Canadiens à deux reprises, soit lors des saisons 2005-06 et 2008-09. Le 23 février 2008, Gainey a vu son célèbre dossard numéro 23 être hissé dans les hauteurs du Centre…

Jacques Plante a été intronisé au Temple de la renommée en 1978 à sa première année d’admissibilité. Il est décédé en 1986. Les Canadiens ont retiré son chandail numéro 1 le 7 octobre 1995 pour le hisser dans les hauteurs du Forum de Montréal.

Jacques Plante a été intronisé au Temple de la renommée en 1978 à sa première année d’admissibilité. Il est décédé en 1986. Les Canadiens ont retiré son chandail numéro 1 le 7 octobre 1995 pour le hisser dans les hauteurs du Forum de Montréal.

Doug Harvey a été admis au Temple de la renommée du hockey en 1973 et son chandail numéro 2 s’est retrouvé au plafond du Forum le 26 octobre 1985. Il est décédé en 1989.

Doug Harvey a été admis au Temple de la renommée du hockey en 1973 et son chandail numéro 2 s’est retrouvé au plafond du Forum le 26 octobre 1985. Il est décédé en 1989.

Bernard Geoffrion :  Le 11 mars 2006, le chandail numéro 5 a été hissé dans les hauteurs du Centre Bell. Bernard Geofrion est décédé à Atlanta quelques heures avant la cérémonie.

Bernard Geoffrion : Le 11 mars 2006, le chandail numéro 5 a été hissé dans les hauteurs du Centre Bell. Bernard Geofrion est décédé à Atlanta quelques heures avant la cérémonie.

Dickie Moore : Le 12 novembre 2005, le numéro 12 qu’il porta avec tant de fierté pendant une douzaine d’années a rejoint celui des autres immortels des Canadiens au plafond du Centre Bell.

Dickie Moore : Le 12 novembre 2005, le numéro 12 qu’il porta avec tant de fierté pendant une douzaine d’années a rejoint celui des autres immortels des Canadiens au plafond du Centre Bell.

Larry Robinson : Le 19 novembre 2007, Larry Robinson rejoint les immortels des Canadiens alors que son numéro 19 est hissé dans les hauteurs du Centre Bell. Robinson est membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1995.

Larry Robinson : Le 19 novembre 2007, Larry Robinson rejoint les immortels des Canadiens alors que son numéro 19 est hissé dans les hauteurs du Centre Bell. Robinson est membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1995.

Pinterest
Search