Pinterest
Jean Beliveau - Hard to believe, but his name is on the Stanley Cup 17 times!!

Jean Beliveau / Hard to believe, but his name is on the Stanley Cup 17 times!

Maurice et Henri Richard - Dans les années 1950, Maurice et Henri Richard vont devenir la plus importante paire d’une même famille dans l’histoire des Canadiens. Ensemble, ils totalisent 19 coupes Stanley, toutes avec les Canadiens, et cumulent 2547 matchs dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, séries éliminatoires incluses. Ceux-ci ont été des éléments marquants de l’histoire des Canadiens, leurs chandails respectifs flottant tous les deux au plafond du Centre Bell.

Henri & Maurice Richard, Montreal Canadiens - the Pocket Rocket actually had more points than his big brother, but couldn't touch the Rocket's 544 goals!

Guy Lafleur : À l’époque où Guy Lafleur s’est joint aux Canadiens, il fallait remonter 20 ans en arrière, soit lors de l’émergence de Jean Béliveau, pour voir les partisans de l’équipe aussi enthousiasmés face à l’arrivée d’une nouvelle recrue. Lafleur devait récompenser la patience des amateurs avec une carrière comparable à celles des plus grands, sa vitesse, son talent et sa fierté représentant les qualités qui firent des éditions des années 1970 du Tricolore la crème de la LNH.

Guy Lafleur : À l’époque où Guy Lafleur s’est joint aux Canadiens, il fallait remonter 20 ans en arrière, soit lors de l’émergence de Jean Béliveau, pour voir les partisans de l’équipe aussi enthousiasmés face à l’arrivée d’une nouvelle recrue. Lafleur devait récompenser la patience des amateurs avec une carrière comparable à celles des plus grands, sa vitesse, son talent et sa fierté représentant les qualités qui firent des éditions des années 1970 du Tricolore la crème de la LNH.

1970 71 TOPPS HOCKEY #50 YVAN COURNOYER MONTREAL CANADIENS CARD FREE SHIP…

1970 71 topps hockey #50 yvan cournoyer montreal canadiens card

Pat Burns : Réputé pour favoriser le jeu défensif, Burns a succédé à Jean Perron derrière le banc des Canadiens lors de la saison 1988-89. Il a cédé son poste à Jacques Demers à la fin de la saison 1991-92 avec en poche un trophée Jack-Adams, une participation à la finale de la coupe Stanley, quatre participations aux séries éliminatoires et deux championnats de division. Après une longue et courageuse bataille contre le cancer, Pat Burns est décédé le 19 novembre 2010 à Sherbrooke, au…

Pat Burns : Réputé pour favoriser le jeu défensif, Burns a succédé à Jean Perron derrière le banc des Canadiens lors de la saison 1988-89. Il a cédé son poste à Jacques Demers à la fin de la saison 1991-92 avec en poche un trophée Jack-Adams, une participation à la finale de la coupe Stanley, quatre participations aux séries éliminatoires et deux championnats de division. Après une longue et courageuse bataille contre le cancer, Pat Burns est décédé le 19 novembre 2010 à Sherbrooke, au…

The greatest there ever was, the greatest there will ever be.  Maurice Richard

The greatest there ever was, the greatest there will ever be. Maurice Richard

Jacques Demers occupe successivement le poste d’entraîneur-chef avec les Cougars de Chicago, les Racers d'Indianapolis et les Stingers de Cincinnati de l’Association mondiale de hockey (AMH). En 1979, il fait son entrée dans la Ligue nationale de hockey (LNH), alors qu’il était derrière le banc des Nordiques de Québec au moment de la fusion des quatre dernières équipes (Edmonton, Winnipeg, Hartford et Québec) de l’Association mondiale et la ligue nationale de hockey.

Jacques Demers occupe successivement le poste d’entraîneur-chef avec les Cougars de Chicago, les Racers d'Indianapolis et les Stingers de Cincinnati de l’Association mondiale de hockey (AMH). En 1979, il fait son entrée dans la Ligue nationale de hockey (LNH), alors qu’il était derrière le banc des Nordiques de Québec au moment de la fusion des quatre dernières équipes (Edmonton, Winnipeg, Hartford et Québec) de l’Association mondiale et la ligue nationale de hockey.

Mario Tremblay prend sa retraite après avoir disputé 56 matchs au cours de la saison 1984-86. Au début de la saison 1995-96, Mario Tremblay accepte l'invitation du directeur général Réjean Houle et succède à Jacques Demers au poste d'entraîneur-chef. Le «Bleuet bionique» a dirigé 159 parties en saison régulière derrière le banc du Tricolore, conservant une fiche de 71 victoires et 63 défaites. À l'image de son style sur la glace, Mario Tremblay ne s'en laissait pas imposer comme entraîneur.

Mario Tremblay prend sa retraite après avoir disputé 56 matchs au cours de la saison 1984-86. Au début de la saison 1995-96, Mario Tremblay accepte l'invitation du directeur général Réjean Houle et succède à Jacques Demers au poste d'entraîneur-chef. Le «Bleuet bionique» a dirigé 159 parties en saison régulière derrière le banc du Tricolore, conservant une fiche de 71 victoires et 63 défaites. À l'image de son style sur la glace, Mario Tremblay ne s'en laissait pas imposer comme entraîneur.

Jean Béliveau, Guy Lafleur et Maurice Richard lors d'une cérémonie au Forum de Montréal, le 12 avril 1979

Jean Béliveau, Guy Lafleur et Maurice Richard lors d'une cérémonie au Forum de Montréal, le 12 avril 1979

"Mon pays, c'est l'hiver ..." -  Gilles Vigneault. Site Officiel

Gilles Vigneault - Canadian poet, publisher and singer-songwriter, and Quebec nationalist and sovereigntist. Photo by Jean-Charles Labarre

Image result for montreal canadiens players

Image result for montreal canadiens players

Jacques Plante : Joseph Jacques Plante (né à Notre-Dame-du-Mont-Carmel au Canada le 17 janvier 1929 — mort à Sierre en Suisse le 27 février 1986) est un joueur de hockey sur glace canadien. Il a évolué au poste de gardien de but au milieu du XXe siècle.

Jacques Plante : Joseph Jacques Plante (né à Notre-Dame-du-Mont-Carmel au Canada le 17 janvier 1929 — mort à Sierre en Suisse le 27 février 1986) est un joueur de hockey sur glace canadien. Il a évolué au poste de gardien de but au milieu du XXe siècle.

Réjean Houle : Le 21 octobre 1995, Réjean Houle est nommé directeur général du Club de hockey Canadien en remplacement à Serge Savard. Inexpérimenté, sa première grande épreuve survient lors de l’échange le plus médiatisé de l’histoire des Canadiens qui envoi Patrick Roy à l’Avalanche du Colorado. Pendant son passage à Montréal, Houle a aussi échangé quelques-uns de ses joueurs vedettes tels Mark Recchi, Vincent Damphousse et Pierre Turgeon.

Réjean Houle : Le 21 octobre 1995, Réjean Houle est nommé directeur général du Club de hockey Canadien en remplacement à Serge Savard. Inexpérimenté, sa première grande épreuve survient lors de l’échange le plus médiatisé de l’histoire des Canadiens qui envoi Patrick Roy à l’Avalanche du Colorado. Pendant son passage à Montréal, Houle a aussi échangé quelques-uns de ses joueurs vedettes tels Mark Recchi, Vincent Damphousse et Pierre Turgeon.