Série « Bureaux d'écriture »

Des auteurs nous ouvrent la porte de leur bulle d’écriture. Une exploration en images et en mots du lieu de travail des écrivains et des objets fétiches qui jonchent leur table. La série est déployée en trois axes : photos prises et fournies par les auteurs, photos professionnelles signées Maxyme G. Delisle et enfin… vos photos! Vous aussi : envoyez-nous une photo du bureau où vous écrivez!
100 Pins173 Followers
Le bureau d'écriture de Geneviève Jannelle, lauréate du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2012, en résidence d'écriture à Banff...

Geneviève Jannelle on

Le bureau d'écriture de Geneviève Jannelle, lauréate du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2012, en résidence d'écriture à Banff...

FINALISTE Catherine Voyer-Léger : « Il y a partout des livres. Ils sont passion, mais pas famille. Ma famille, la vraie, est dans les détails. Famille créative. Crayons et signets dans un collage. Mon oncle. Trombones dans une poterie brute. Grand-maman. Plat en papier mâché pour clés disparates. Maman. Un canard en bois sculpté par mon grand-père. Et là où porte mon regard quand il quitte les mots à l'écran, une lithographie de l’ami Bougie. Des monstres aimants reçus en héritage. »

FINALISTE Catherine Voyer-Léger : « Il y a partout des livres. Ils sont passion, mais pas famille. Ma famille, la vraie, est dans les détails. Famille créative. Crayons et signets dans un collage. Mon oncle. Trombones dans une poterie brute. Grand-maman. Plat en papier mâché pour clés disparates. Maman. Un canard en bois sculpté par mon grand-père. Et là où porte mon regard quand il quitte les mots à l'écran, une lithographie de l’ami Bougie. Des monstres aimants reçus en héritage. »

Bureau de Geneviève Jannelle, lauréate du Prix de la nouvelle 2012 : « Ma maison est un ancien garage. Épuré/industriel. Mais je rapporte toujours des babioles de voyage. D'où la touche folklorique. Cette pièce a deux côtés, comme moi. Dans l'angle qu'on ne voit pas, s'empilent vélos, poches de hockey, haltères et raquettes. :) »   » Lire la nouvelle primée de Geneviève Jannelle : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2012/11/peril-en-ta-demeure-de-genevieve-jannelle.html

Bureau de Geneviève Jannelle, lauréate du Prix de la nouvelle 2012 : « Ma maison est un ancien garage. Épuré/industriel. Mais je rapporte toujours des babioles de voyage. D'où la touche folklorique. Cette pièce a deux côtés, comme moi. Dans l'angle qu'on ne voit pas, s'empilent vélos, poches de hockey, haltères et raquettes. :) » » Lire la nouvelle primée de Geneviève Jannelle : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2012/11/peril-en-ta-demeure-de-genevieve-jannelle.html

FINALISTE @Evelyne Papillon : Petite, il servait au coloriage; grande, il sert à raconter des histoires. La souris, sur son tapis à image de chat, survit. Sous un plexiglas, des cartes de visite de clients, de collègues et de ce gars intéressé qui ne m’intéresse pas. Un sac magique me sert d’appui-bras. Un poème à transcrire étouffe sous mon agenda. Crème à mains, chocolat chaud et bloc-notes semblent dire « Prends-moi! »

FINALISTE @Evelyne Papillon : Petite, il servait au coloriage; grande, il sert à raconter des histoires. La souris, sur son tapis à image de chat, survit. Sous un plexiglas, des cartes de visite de clients, de collègues et de ce gars intéressé qui ne m’intéresse pas. Un sac magique me sert d’appui-bras. Un poème à transcrire étouffe sous mon agenda. Crème à mains, chocolat chaud et bloc-notes semblent dire « Prends-moi! »

FINALISTE @Mélanie Robert : « Mon bureau d'écriture, c'est ma chambre d'étudiante. Ma minuscule pièce se gorge de soleil le jour. Mes écrits se trouvent dans la boîte à messages de mon amoureux. Pour écrire, j'ai besoin de peu. Une bouteille d'eau Perrier est un must. J'utilise quelques dictionnaires fétiches dont L'argot d'Éros de Robert Giraud, ou encore, le Dictionnaire érotique de Pierre Guiraud. Sans oublier le dictionnaire Robert qui ne me laisse jamais tomber. »

FINALISTE @Mélanie Robert : « Mon bureau d'écriture, c'est ma chambre d'étudiante. Ma minuscule pièce se gorge de soleil le jour. Mes écrits se trouvent dans la boîte à messages de mon amoureux. Pour écrire, j'ai besoin de peu. Une bouteille d'eau Perrier est un must. J'utilise quelques dictionnaires fétiches dont L'argot d'Éros de Robert Giraud, ou encore, le Dictionnaire érotique de Pierre Guiraud. Sans oublier le dictionnaire Robert qui ne me laisse jamais tomber. »

FINALISTE Diane Desfossés : « Transition évolutive - Il s’est promené en suivant l’évolution de la famille. Du sous-sol à l’étage squattant bon an mal an les lieux disponibles. L’ainée partie, j’ai enfin une pièce à moi. Lumineuse et donnant sur le jardin. Pour combien de temps encore? Trop à l’étroit dans sa chambre, le benjamin lorgne MON bureau. Je dois défendre ses droits en lui donnant une double identité: celle d’être aussi chambre d’amis. »

FINALISTE Diane Desfossés : « Transition évolutive - Il s’est promené en suivant l’évolution de la famille. Du sous-sol à l’étage squattant bon an mal an les lieux disponibles. L’ainée partie, j’ai enfin une pièce à moi. Lumineuse et donnant sur le jardin. Pour combien de temps encore? Trop à l’étroit dans sa chambre, le benjamin lorgne MON bureau. Je dois défendre ses droits en lui donnant une double identité: celle d’être aussi chambre d’amis. »

Bureau de Frédérick Wolfe, finaliste 2013 pour sa nouvelle « L'appartement » : Un bureau collectif que je partage avec trois colocs bien sympas : ma blonde et mes filles. C’est un modèle autosalissant dernier cri qui se remet en bordel aussitôt nettoyé. Vraiment efficace ! [...]  » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/03/le-bureau-de-frederick-wolfe-finaliste-nouvelle-2013-3.html

Bureau de Frédérick Wolfe, finaliste 2013 pour sa nouvelle « L'appartement » : Un bureau collectif que je partage avec trois colocs bien sympas : ma blonde et mes filles. C’est un modèle autosalissant dernier cri qui se remet en bordel aussitôt nettoyé. Vraiment efficace ! [...] » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/03/le-bureau-de-frederick-wolfe-finaliste-nouvelle-2013-3.html

Bureau de Sylvie Gendron, finaliste 2013 pour sa nouvelle « L'edelweiss » : À l’horizon, un ciel déployé, un collage aérien de Marc Sylvain. Il s’intitule Éventail. Sur mon bureau, presque un navire, des objets forment une crête affective joyeuse, enfantine et tendre, une crête plutôt colorée (j’aime les couleurs!) [...]  » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/03/le-bureau-de-sylvie-gendron-finaliste-nouvelle-2013.html

Bureau de Sylvie Gendron, finaliste 2013 pour sa nouvelle « L'edelweiss » : À l’horizon, un ciel déployé, un collage aérien de Marc Sylvain. Il s’intitule Éventail. Sur mon bureau, presque un navire, des objets forment une crête affective joyeuse, enfantine et tendre, une crête plutôt colorée (j’aime les couleurs!) [...] » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/03/le-bureau-de-sylvie-gendron-finaliste-nouvelle-2013.html

Bureau - Simon Boulerice : « La pièce est à mon image : chaotique (mais contrôlé!), et multi-tâches (c'est une salle à manger / salle de répétition / salle de danse / salle de name it). Sur mes murs jaunes, je colle autant les arbres généalogiques de mes personnages que ma prochaine liste d'épicerie (appréciez ici ma versatilité). Au centre de mon bureau trônent mes deux laptops: mon nouveau MAC et mon vieux PC, sur lequel survivent des textes mineurs et antérieurs dont je ne peux me…

Bureau - Simon Boulerice : « La pièce est à mon image : chaotique (mais contrôlé!), et multi-tâches (c'est une salle à manger / salle de répétition / salle de danse / salle de name it). Sur mes murs jaunes, je colle autant les arbres généalogiques de mes personnages que ma prochaine liste d'épicerie (appréciez ici ma versatilité). Au centre de mon bureau trônent mes deux laptops: mon nouveau MAC et mon vieux PC, sur lequel survivent des textes mineurs et antérieurs dont je ne peux me…

FINALISTE @Maud Lirette: « Assise à la table de la cuisine. Tout y est pêle-mêle: photos anciennes, notes, récits. J’écris la vie de mon père Gérard Lirette, le gardien du club Triton, trappeur et coureur des bois. Je rencontre des vieux guides du village huron qui ont plus de 80 ans. Je reviens chez moi, j’étale mes notes, cherche, fouille parmi mes photos et celles qu’on m’a prêtées ou données et j’écris. Je me relis, barbouille, recommence. Je retourne voir les gens. C’est passionnant. »

FINALISTE @Maud Lirette: « Assise à la table de la cuisine. Tout y est pêle-mêle: photos anciennes, notes, récits. J’écris la vie de mon père Gérard Lirette, le gardien du club Triton, trappeur et coureur des bois. Je rencontre des vieux guides du village huron qui ont plus de 80 ans. Je reviens chez moi, j’étale mes notes, cherche, fouille parmi mes photos et celles qu’on m’a prêtées ou données et j’écris. Je me relis, barbouille, recommence. Je retourne voir les gens. C’est passionnant. »

FINALISTE A.M. Matte : « Mon bureau tel que je l’imagine: ordonné, calme, serein; mon bureau tel qu’il est: amas de paperasse, fouillis d’écrits et de lectures, taudis chéri de notes et d’idées dont je ne parviens à me débarrasser. J’y écris rarement, mais j’y range chaque bout de vie, chaque étincelle que l’inspiration daigne me confier. Quand j’y fais le ménage, comme dans ma tête, je trouve la bonne suite des mots. »

FINALISTE A.M. Matte : « Mon bureau tel que je l’imagine: ordonné, calme, serein; mon bureau tel qu’il est: amas de paperasse, fouillis d’écrits et de lectures, taudis chéri de notes et d’idées dont je ne parviens à me débarrasser. J’y écris rarement, mais j’y range chaque bout de vie, chaque étincelle que l’inspiration daigne me confier. Quand j’y fais le ménage, comme dans ma tête, je trouve la bonne suite des mots. »

FINALISTE @Marie-Claude Masse : « Poupées russes (je vous love!), chaise et bureau glanés tantôt dans les ordures, tantôt dans les puces. Relation platonique mais combien réconfortante avec ce piano qui me fait de l'œil; pianote quelques notes d'Arvo Pärt pour briser la routine et entretenir le charme. »

FINALISTE @Marie-Claude Masse : « Poupées russes (je vous love!), chaise et bureau glanés tantôt dans les ordures, tantôt dans les puces. Relation platonique mais combien réconfortante avec ce piano qui me fait de l'œil; pianote quelques notes d'Arvo Pärt pour briser la routine et entretenir le charme. »

Bureau d'Hélène Koscielniak, finaliste, Prix des lecteurs 2013 : « Ahhh ! Ma bulle ! Mon p'tit paradis sur terre ! Où, entourée de mes plantes, de mes multiples dictionnaires et de précieux silence, je pratique mon sport favori. Non pas le golf, quoique j'aime bien, mais l'ÉCRITURE ! [...] »     » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/03/conseil-decriture-helene-koscielniak.html

Bureau d'Hélène Koscielniak, finaliste, Prix des lecteurs 2013 : « Ahhh ! Ma bulle ! Mon p'tit paradis sur terre ! Où, entourée de mes plantes, de mes multiples dictionnaires et de précieux silence, je pratique mon sport favori. Non pas le golf, quoique j'aime bien, mais l'ÉCRITURE ! [...] » » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/03/conseil-decriture-helene-koscielniak.html

Bureau de Marie-Josée Martin, finaliste, Prix des lecteurs 2013 : « Plus que le lieu, ce sont les outils qui comptent pour moi. Dans ma maison, le bureau est la pièce à tout faire [...] »   » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/04/conseil-decriture-marie-josee-martin.html

Bureau de Marie-Josée Martin, finaliste, Prix des lecteurs 2013 : « Plus que le lieu, ce sont les outils qui comptent pour moi. Dans ma maison, le bureau est la pièce à tout faire [...] » » Lire la suite : http://zonedecriture.radio-canada.ca/2013/04/conseil-decriture-marie-josee-martin.html

Bureau de Venise Landry : Ma table s’allonge et plus elle s’allonge, moins j’ai de place. Deux lampes, une blanche et une noire, je me tiens au centre. Double sièges, sur l’un deux, j’ai assis mes dictionnaires, sur l’autre, je berce mes idées avant de les coucher. Au dessus de l’écran, une illustration de Benjamin Lacombe et plus haut encore, une carte reçue des Correspondances d’Eastman : « Un ami c’est parfois mieux qu’un livre. Heureusement qu’on peut avoir les deux » - Dany Laferrière…

Bureau de Venise Landry : Ma table s’allonge et plus elle s’allonge, moins j’ai de place. Deux lampes, une blanche et une noire, je me tiens au centre. Double sièges, sur l’un deux, j’ai assis mes dictionnaires, sur l’autre, je berce mes idées avant de les coucher. Au dessus de l’écran, une illustration de Benjamin Lacombe et plus haut encore, une carte reçue des Correspondances d’Eastman : « Un ami c’est parfois mieux qu’un livre. Heureusement qu’on peut avoir les deux » - Dany Laferrière…

Madame Chose (@Geneviève Pettersen) affirme sur Facebook que son bureau est plus beau que celui de Samuel Archibald. Qu'en dites vous?

Madame Chose (@Geneviève Pettersen) affirme sur Facebook que son bureau est plus beau que celui de Samuel Archibald. Qu'en dites vous?

Pinterest
Search