Granges
14 Pins
· 586 Followers
Ce tableau comprend une sélection de bâtiments agricoles patrimoniaux protégés du Québec. Il témoigne de la variété des formes architecturales utilisées par les agriculteurs à travers les époques. Certaines granges présentent un plan inusité, polygonal ou circulaire, d’autres sont construites sur un plan rectangulaire plus classique.
La grange Adolphe-Gagnon est un bâtiment de ferme construit en 1888. L'idée de construire des granges octogonales émerge au Québec en 1885 et la grange Adolphe-Gagnon est la plus ancienne du Québec, et la seule à avoir quatre niveaux. Abandonnée au XXe siècle, la grange est achetée en 1986 par la Société Saint-Jean-Baptiste de Saint-Fabien. Elle est située dans la municipalité de Saint-Fabien. Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange Adolphe-Gagnon est un bâtiment de ferme construit en 1888. L'idée de construire des granges octogonales émerge au Québec en 1885 et la grange Adolphe-Gagnon est la plus ancienne du Québec, et la seule à avoir quatre niveaux. Abandonnée au XXe siècle, la grange est achetée en 1986 par la Société Saint-Jean-Baptiste de Saint-Fabien. Elle est située dans la municipalité de Saint-Fabien. Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange ronde de Mansonville est construite en 1911. Au Québec, quelques bâtiments agricoles circulaires sont construits au tournant du XXe siècle, principalement dans les régions situées à proximité de la frontière américaine. À l'époque, on considère que ce modèle permettait une plus grande productivité des fermes laitières. Elle est située dans le secteur de Mansonville, dans le canton de Potton. Photo : Jean-François Rodrigue 2009 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange ronde de Mansonville est construite en 1911. Au Québec, quelques bâtiments agricoles circulaires sont construits au tournant du XXe siècle, principalement dans les régions situées à proximité de la frontière américaine. À l'époque, on considère que ce modèle permettait une plus grande productivité des fermes laitières. Elle est située dans le secteur de Mansonville, dans le canton de Potton. Photo : Jean-François Rodrigue 2009 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange de la Ferme-du-Plateau-de-Coaticook est un édifice agricole érigé en 1912. Elle est construite avec une charpente d'acier, fait extrêmement rare pour un bâtiment agricole à l'époque. Elle est également plus étirée que les autres granges-étables. En 1992, elle est vendue au Centre d'initiatives en agriculture de la région de Coaticook (CIARC). Elle se situe sur un plateau dominant cette ville. Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange de la Ferme-du-Plateau-de-Coaticook est un édifice agricole érigé en 1912. Elle est construite avec une charpente d'acier, fait extrêmement rare pour un bâtiment agricole à l'époque. Elle est également plus étirée que les autres granges-étables. En 1992, elle est vendue au Centre d'initiatives en agriculture de la région de Coaticook (CIARC). Elle se situe sur un plateau dominant cette ville. Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange Alexander-Solomon-Walbridge est un bâtiment agricole construit en 1882. Walbridge construit sa grange dodécagonale, la seule au Québec, avec des matériaux provenant de ses terres, de son moulin à scie et de sa fonderie. À cette époque, plusieurs granges circulaires et polygonales s'élèvent déjà aux États-Unis. Le bâtiment est situé dans le hameau de Mystic, dans la municipalité de Saint-Ignace-de-Stanbridge. Photo : Annie Tétreault 2009 © Ministère de la Culture et des…

La grange Alexander-Solomon-Walbridge est un bâtiment agricole construit en 1882. Walbridge construit sa grange dodécagonale, la seule au Québec, avec des matériaux provenant de ses terres, de son moulin à scie et de sa fonderie. À cette époque, plusieurs granges circulaires et polygonales s'élèvent déjà aux États-Unis. Le bâtiment est situé dans le hameau de Mystic, dans la municipalité de Saint-Ignace-de-Stanbridge. Photo : Annie Tétreault 2009 © Ministère de la Culture et des…

La grange-étable Bhérer est un bâtiment agricole construit vers 1840. Hans Georg Bhürer, un immigrant allemand, construit ce bâtiment agricole en utilisant des techniques issues de son pays d'origine qu'il allie aux caractéristiques de la grange-étable, type en émergence au Québec à cette époque. Cette grange est située sur la rue principale du secteur Cap-à-l'Aigle de la ville de La Malbaie. Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange-étable Bhérer est un bâtiment agricole construit vers 1840. Hans Georg Bhürer, un immigrant allemand, construit ce bâtiment agricole en utilisant des techniques issues de son pays d'origine qu'il allie aux caractéristiques de la grange-étable, type en émergence au Québec à cette époque. Cette grange est située sur la rue principale du secteur Cap-à-l'Aigle de la ville de La Malbaie. Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange Lajoie est un bâtiment agricole probablement érigé dans la seconde moitié du XIXe siècle. Elle constitue un exemple des granges-étables de cette époque. Les bâtiments-blocs qui regroupent sous un même toit la grange, incluant batterie et fenil, ainsi que l'étable et occasionnellement l'écurie, la porcherie et la bergerie, se répandent après 1800. Elle est située dans la municipalité de Saint-Urbain.  Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des…

La grange Lajoie est un bâtiment agricole probablement érigé dans la seconde moitié du XIXe siècle. Elle constitue un exemple des granges-étables de cette époque. Les bâtiments-blocs qui regroupent sous un même toit la grange, incluant batterie et fenil, ainsi que l'étable et occasionnellement l'écurie, la porcherie et la bergerie, se répandent après 1800. Elle est située dans la municipalité de Saint-Urbain. Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des…

La maison Garth est un ensemble agricole composé d'une résidence cossue et d'une grange-étable. La grange-étable a été construite en plusieurs étapes entre 1861 et 1885 et serait l'un des plus vastes bâtiments en pierre de cette catégorie encore existants. Avec les vestiges archéologiques d'autres dépendances trouvés sur les lieux, ces deux édifices évoquent l'importance du passé agricole de la ville de Lorraine. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des…

La maison Garth est un ensemble agricole composé d'une résidence cossue et d'une grange-étable. La grange-étable a été construite en plusieurs étapes entre 1861 et 1885 et serait l'un des plus vastes bâtiments en pierre de cette catégorie encore existants. Avec les vestiges archéologiques d'autres dépendances trouvés sur les lieux, ces deux édifices évoquent l'importance du passé agricole de la ville de Lorraine. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des…

Le hangar à grain Jodoin est un bâtiment agricole érigé dans la première moitié du XIXe siècle. Il témoigne d'une période au cours de laquelle la région de Montréal connaît un accroissement de sa production céréalière et est considérée comme le grenier du Bas-Canada. La demande forte pour le blé entraîne la construction de nombreux bâtiments agricoles semblables. Il est situé dans la municipalité de Varennes. Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

Le hangar à grain Jodoin est un bâtiment agricole érigé dans la première moitié du XIXe siècle. Il témoigne d'une période au cours de laquelle la région de Montréal connaît un accroissement de sa production céréalière et est considérée comme le grenier du Bas-Canada. La demande forte pour le blé entraîne la construction de nombreux bâtiments agricoles semblables. Il est situé dans la municipalité de Varennes. Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange ronde Stanley-Holmes est construite en 1907 dans la municipalité de Barnston-Ouest. En plus d’être l’une des plus larges granges circulaires québécoises, elle présente un intérêt patrimonial dû à sa rareté et à son ancienneté. Elle constitue l'exemple le plus ancien de ce modèle architectural sur le territoire estrien et est en outre une des seules granges rondes encore utilisées à des fins agricoles. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des…

La grange ronde Stanley-Holmes est construite en 1907 dans la municipalité de Barnston-Ouest. En plus d’être l’une des plus larges granges circulaires québécoises, elle présente un intérêt patrimonial dû à sa rareté et à son ancienneté. Elle constitue l'exemple le plus ancien de ce modèle architectural sur le territoire estrien et est en outre une des seules granges rondes encore utilisées à des fins agricoles. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des…

La ferme Joseph-Roy est un ensemble de quatre bâtiments agricoles construits entre 1805 et 1857. Classée en 1973, la ferme Joseph-Roy est restaurée de 1972 à 1980 par ses propriétaires. Située dans le secteur L'Acadie de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, elle est remarquable par le nombre de ses bâtiments agricoles anciens, leur unité formelle et leur état de conservation. Photo : © Pierre Lahoud 2004

La ferme Joseph-Roy est un ensemble de quatre bâtiments agricoles construits entre 1805 et 1857. Classée en 1973, la ferme Joseph-Roy est restaurée de 1972 à 1980 par ses propriétaires. Située dans le secteur L'Acadie de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, elle est remarquable par le nombre de ses bâtiments agricoles anciens, leur unité formelle et leur état de conservation. Photo : © Pierre Lahoud 2004

La grange-écurie est un bâtiment agricole probablement construit dans le premier quart du XXe siècle. À partir de 1908, Omer Manseau, curé de la paroisse de 1907 à 1937, fait construire plusieurs dépendances agricoles. Le bâtiment est ultérieurement transformé en garage avant d'être vendu, vers 1950. Il est situé dans le noyau villageois de la municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover.   Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange-écurie est un bâtiment agricole probablement construit dans le premier quart du XXe siècle. À partir de 1908, Omer Manseau, curé de la paroisse de 1907 à 1937, fait construire plusieurs dépendances agricoles. Le bâtiment est ultérieurement transformé en garage avant d'être vendu, vers 1950. Il est situé dans le noyau villageois de la municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover. Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange circulaire Damase-Amédée-Dufresne est un bâtiment agricole construit vers 1907. À partir du XVIIe siècle, des maisons, des écoles, des églises et des granges circulaires ou octogonales ont été bâties aux États-Unis. Cette vogue touche le Québec dans la seconde moitié du XIXe siècle. La grange est érigée en bordure du lac Memphrémagog dans la municipalité d'Austin.  Photo : © Pierre Lahoud 2004

La grange circulaire Damase-Amédée-Dufresne est un bâtiment agricole construit vers 1907. À partir du XVIIe siècle, des maisons, des écoles, des églises et des granges circulaires ou octogonales ont été bâties aux États-Unis. Cette vogue touche le Québec dans la seconde moitié du XIXe siècle. La grange est érigée en bordure du lac Memphrémagog dans la municipalité d'Austin. Photo : © Pierre Lahoud 2004

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont est une dépendance agricole construite en 1884 pour Joseph Chaumont. À son décès, il laisse en héritage la maison et la grange-écurie à deux de ses fils, les prêtres J. Donat Chaumont et Joseph-Conrad Chaumont. Ce dernier est l'évêque auxiliaire de Montréal de 1941 à 1966. La grange-écurie est située au cœur de la municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont est une dépendance agricole construite en 1884 pour Joseph Chaumont. À son décès, il laisse en héritage la maison et la grange-écurie à deux de ses fils, les prêtres J. Donat Chaumont et Joseph-Conrad Chaumont. Ce dernier est l'évêque auxiliaire de Montréal de 1941 à 1966. La grange-écurie est située au cœur de la municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange à dîme de Sainte-Florence est une construction para-domestique datant de 1916. La grange à dîme conserve ses fonctions jusqu'en 1956. À partir de ce moment, les revenus tirés de la capitation deviennent suffisants pour assurer la subsistance du curé. La perception de la dîme est alors abandonnée. Elle se situe dans le noyau institutionnel de la municipalité de Sainte-Florence. Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

La grange à dîme de Sainte-Florence est une construction para-domestique datant de 1916. La grange à dîme conserve ses fonctions jusqu'en 1956. À partir de ce moment, les revenus tirés de la capitation deviennent suffisants pour assurer la subsistance du curé. La perception de la dîme est alors abandonnée. Elle se situe dans le noyau institutionnel de la municipalité de Sainte-Florence. Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

Pinterest
Search