Hôtels de ville
13 Pins
· 579 Followers
Ce tableau regroupe des immeubles patrimoniaux protégés en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel du Québec servant ou ayant servi d’hôtel de ville. Souvent multifonctionnels, ces bâtiments peuvent aussi abriter un ou plusieurs services spécialisés, comme une caserne de pompiers ou un poste de police. L’importance de l’hôtel de ville varie généralement selon la taille de la municipalité.
La mairie de Chambly est un édifice institutionnel d'inspiration néoclassique érigé de 1912 à 1916. À l'origine il comprend aussi un logement pour l'inspecteur municipal et sa famille. Après la fusion avec sa municipalité voisine de Chambly-Canton en 1965, l'hôtel de ville de Chambly-Bassin conserve ses fonctions administratives et devient la mairie de la ville unifiée. Photo : Jean-François Rodrigue 2007 © Ministère de la Culture et des Communications

La mairie de Chambly est un édifice institutionnel d'inspiration néoclassique érigé de 1912 à 1916. À l'origine il comprend aussi un logement pour l'inspecteur municipal et sa famille. Après la fusion avec sa municipalité voisine de Chambly-Canton en 1965, l'hôtel de ville de Chambly-Bassin conserve ses fonctions administratives et devient la mairie de la ville unifiée. Photo : Jean-François Rodrigue 2007 © Ministère de la Culture et des Communications

La mairie de Roberval est un édifice public érigé en 1927. Depuis sa construction, il occupe une place importante dans la vie administrative et communautaire de la ville. Conçu par l'architecte Charles Lafond, le bâtiment constitue un exemple achevé de l'architecture des édifices publics construits durant la période de l'entre-deux-guerres et rappelle une période de prospérité de l'histoire de la ville.  Photo : Pascal Normand 2012 - Creative Commons 3.0 (by-sa)

La mairie de Roberval est un édifice public érigé en 1927. Depuis sa construction, il occupe une place importante dans la vie administrative et communautaire de la ville. Conçu par l'architecte Charles Lafond, le bâtiment constitue un exemple achevé de l'architecture des édifices publics construits durant la période de l'entre-deux-guerres et rappelle une période de prospérité de l'histoire de la ville. Photo : Pascal Normand 2012 - Creative Commons 3.0 (by-sa)

L'hôtel de ville de Saint-Jérôme est un bâtiment d'inspiration néoclassique. Construit en 1874, il abrite alors le palais de justice de comté, la salle du conseil et le bureau de poste. L’édifice est aménagé en hôtel de ville en 1922 et conserve cette fonction jusqu’en 1996. Il est au nombre des plus anciens bâtiments du territoire jérômien et est situé au centre du noyau historique de Saint-Jérôme. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

L'hôtel de ville de Saint-Jérôme est un bâtiment d'inspiration néoclassique. Construit en 1874, il abrite alors le palais de justice de comté, la salle du conseil et le bureau de poste. L’édifice est aménagé en hôtel de ville en 1922 et conserve cette fonction jusqu’en 1996. Il est au nombre des plus anciens bâtiments du territoire jérômien et est situé au centre du noyau historique de Saint-Jérôme. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

L'édifice municipal de Saint-Guillaume est un bâtiment construit en 1922 qui remplace une première salle municipale datant de 1871. Représentatif des édifices municipaux des petites municipalités, il abrite une caserne de pompier et une grande salle municipale. Cette salle accueille les assemblées paroissiales, municipales et des activités culturelles et sociales. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

L'édifice municipal de Saint-Guillaume est un bâtiment construit en 1922 qui remplace une première salle municipale datant de 1871. Représentatif des édifices municipaux des petites municipalités, il abrite une caserne de pompier et une grande salle municipale. Cette salle accueille les assemblées paroissiales, municipales et des activités culturelles et sociales. Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

L'ancien hôtel de ville de Rigaud est une ancienne résidence bourgeoise d'influence pittoresque construite en 1834. Elle appartient, au début du XXe siècle, à Lawrence Alexander Wilson, commerçant et homme politique, qui en fait don à la municipalité de Rigaud en 1928. Elle sert alors de théâtre, d'hôtel de ville, et abrite l'école Émard. Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

L'ancien hôtel de ville de Rigaud est une ancienne résidence bourgeoise d'influence pittoresque construite en 1834. Elle appartient, au début du XXe siècle, à Lawrence Alexander Wilson, commerçant et homme politique, qui en fait don à la municipalité de Rigaud en 1928. Elle sert alors de théâtre, d'hôtel de ville, et abrite l'école Émard. Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

Cet ancien hôtel de ville est une maison érigée entre 1905 et 1911 et agrandie à quatre reprises. En 1913, l'année suivant la constitution de la municipalité de LaSalle, le conseil municipal s'installe dans cette maison située dans le secteur des Highlands et en fait son hôtel de ville pendant 70 ans. Il rappelle donc une période importante de l'histoire de ce secteur. Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

Cet ancien hôtel de ville est une maison érigée entre 1905 et 1911 et agrandie à quatre reprises. En 1913, l'année suivant la constitution de la municipalité de LaSalle, le conseil municipal s'installe dans cette maison située dans le secteur des Highlands et en fait son hôtel de ville pendant 70 ans. Il rappelle donc une période importante de l'histoire de ce secteur. Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

D’inspiration néogeorgienne, un courant provenant de la côte Est américaine, cet ancien hôtel de ville est un édifice public construit en 1936 et 1937. Il regroupe  alors les locaux du conseil municipal et les bureaux de la Quebec Development Company, qui conçoit et administre la ville, la cour municipale et la caserne de pompiers. Il est situé dans le quartier d'Isle-Maligne de la ville d'Alma. Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

D’inspiration néogeorgienne, un courant provenant de la côte Est américaine, cet ancien hôtel de ville est un édifice public construit en 1936 et 1937. Il regroupe alors les locaux du conseil municipal et les bureaux de la Quebec Development Company, qui conçoit et administre la ville, la cour municipale et la caserne de pompiers. Il est situé dans le quartier d'Isle-Maligne de la ville d'Alma. Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

Construit en 1937 et 1938, cet édifice constitue le premier hôtel de ville de la municipalité de Saint-Joseph-de-Beauce. Dès l'origine, il accueille plusieurs services, dont une caserne de pompiers et un atelier de mécanique. Il est un exemple tardif des hôtels de ville polyvalents des municipalités québécoises de taille moyenne. Photo : Jean-François Rodrigue 2009 © Ministère de la Culture et des Communications

Construit en 1937 et 1938, cet édifice constitue le premier hôtel de ville de la municipalité de Saint-Joseph-de-Beauce. Dès l'origine, il accueille plusieurs services, dont une caserne de pompiers et un atelier de mécanique. Il est un exemple tardif des hôtels de ville polyvalents des municipalités québécoises de taille moyenne. Photo : Jean-François Rodrigue 2009 © Ministère de la Culture et des Communications

Construit en 1817, ce bâtiment est l'une des rares écoles rurales construites avant 1829 à subsister sur le territoire québécois. En 1950, l’école commence à servir d'hôtel de ville. Le bâtiment est situé dans le lieu-dit de Cassville de la municipalité de Stanstead-Est Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

Construit en 1817, ce bâtiment est l'une des rares écoles rurales construites avant 1829 à subsister sur le territoire québécois. En 1950, l’école commence à servir d'hôtel de ville. Le bâtiment est situé dans le lieu-dit de Cassville de la municipalité de Stanstead-Est Photo : Andréane Beloin 2011 © Ministère de la Culture et des Communications

L'ancien hôtel de ville de Lauzon est un édifice de style Second Empire érigé vers 1875. L'immeuble a accueilli, tour à tour, une école, un salon funéraire, une épicerie et l'hôtel de ville jusqu’en 1975. Depuis le départ de l'administration municipale, il héberge des organismes communautaires. Il est situé dans le secteur Lauzon de la ville de Lévis. Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

L'ancien hôtel de ville de Lauzon est un édifice de style Second Empire érigé vers 1875. L'immeuble a accueilli, tour à tour, une école, un salon funéraire, une épicerie et l'hôtel de ville jusqu’en 1975. Depuis le départ de l'administration municipale, il héberge des organismes communautaires. Il est situé dans le secteur Lauzon de la ville de Lévis. Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

L'Académie d'Eaton Corner est un bâtiment institutionnel érigé en 1864. Témoin privilégié du réseau scolaire anglophone établi dans les Cantons-de-l'Est au XIXe siècle, il loge aussi une Cour des commissaires de 1870 à 1872, la salle du conseil municipal en 1872 et sert d'hôtel de ville pendant plus de cent ans. L'académie est située dans la municipalité de Cookshire-Eaton. Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

L'Académie d'Eaton Corner est un bâtiment institutionnel érigé en 1864. Témoin privilégié du réseau scolaire anglophone établi dans les Cantons-de-l'Est au XIXe siècle, il loge aussi une Cour des commissaires de 1870 à 1872, la salle du conseil municipal en 1872 et sert d'hôtel de ville pendant plus de cent ans. L'académie est située dans la municipalité de Cookshire-Eaton. Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

La mairie de Saint-Eustache est un ancien édifice conventuel d'inspiration Second Empire construit en 1898. Cet édifice occupe l’emplacement du premier couvent construit en 1833 et détruit par les Britanniques pendant la bataille de Saint-Eustache. La ville acquiert le couvent en 1986 et y aménage le centre administratif municipal. Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

La mairie de Saint-Eustache est un ancien édifice conventuel d'inspiration Second Empire construit en 1898. Cet édifice occupe l’emplacement du premier couvent construit en 1833 et détruit par les Britanniques pendant la bataille de Saint-Eustache. La ville acquiert le couvent en 1986 et y aménage le centre administratif municipal. Photo : Jean-François Rodrigue 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

L'hôtel de ville de Saint-Jean-Baptiste est un ancien presbytère construit en 1797 et modifié au cours du XIXe siècle. En 1999, le bâtiment est transformé en hôtel de ville et confirme l'importance publique et symbolique du lieu. Il est situé au cœur du noyau villageois de cette municipalité de la Montérégie. Photo : Andréane Beloin 2010 © Ministère de la Culture et des Communications

L'hôtel de ville de Saint-Jean-Baptiste est un ancien presbytère construit en 1797 et modifié au cours du XIXe siècle. En 1999, le bâtiment est transformé en hôtel de ville et confirme l'importance publique et symbolique du lieu. Il est situé au cœur du noyau villageois de cette municipalité de la Montérégie. Photo : Andréane Beloin 2010 © Ministère de la Culture et des Communications

Pinterest
Search