La maison Jean-Baptiste-Chevalier est un ensemble composé de quatre maisons urbaines contiguës, dont la plus ancienne est érigée en 1683. Le Musée de la civilisation, actuel propriétaire, y présente des expositions thématiques, notamment sur les intérieurs anciens. Le Centre d’interprétation de la vie urbaine de la ville de Québec y loge également. Pour en savoir plus : http://tinyurl.com/mgenxxt Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

La maison Jean-Baptiste-Chevalier est un ensemble composé de quatre maisons urbaines contiguës, dont la plus ancienne est érigée en 1683. Le Musée de la civilisation, actuel propriétaire, y présente des expositions thématiques, notamment sur les intérieurs anciens. Le Centre d’interprétation de la vie urbaine de la ville de Québec y loge également. Pour en savoir plus : http://tinyurl.com/mgenxxt Photo : Jean-François Rodrigue 2006 © Ministère de la Culture et des Communications

Le moulin à vent de Pointe-Claire, construit en 1709, est l’un des plus anciens du Québec. Comme d'autres moulins situés autour du lac Saint-Louis, il est muni de meurtrières et sert de redoute. Après de nombreuses années de production, il est abandonné entre 1880 et 1885 et est utilisé comme observatoire. Des restaurations lui redonnent son allure d’origine à compter de 1954. Photo : © Pierre Lahoud 2004

Le moulin à vent de Pointe-Claire, construit en 1709, est l’un des plus anciens du Québec. Comme d'autres moulins situés autour du lac Saint-Louis, il est muni de meurtrières et sert de redoute. Après de nombreuses années de production, il est abandonné entre 1880 et 1885 et est utilisé comme observatoire. Des restaurations lui redonnent son allure d’origine à compter de 1954. Photo : © Pierre Lahoud 2004

L'ensemble d'immeubles patrimoniaux de l'Île-des-Moulins est un complexe industriel aménagé au XIXe siècle. Acheté par la Ville de Terrebonne en 1995, l'ensemble est maintenant un important centre culturel et récréotouristique où les visiteurs peuvent voir divers spectacles et apprécier des expositions portant sur l’histoire locale. Pour en savoir plus : www.ile-des-moulins.qc.ca Photo : © Pierre Lahoud 2004

L'ensemble d'immeubles patrimoniaux de l'Île-des-Moulins est un complexe industriel aménagé au XIXe siècle. Acheté par la Ville de Terrebonne en 1995, l'ensemble est maintenant un important centre culturel et récréotouristique où les visiteurs peuvent voir divers spectacles et apprécier des expositions portant sur l’histoire locale. Pour en savoir plus : www.ile-des-moulins.qc.ca Photo : © Pierre Lahoud 2004

La maison Trestler est construite en trois étapes entre 1798 et 1806. En 1984, la Fondation de la maison Trestler acquiert le bâtiment et, un an plus tard, des travaux de restauration y sont effectués. La maison, située à Vaudreuil-Dorion, est aujourd'hui consacrée à des activités culturelles : expositions, spectacles, etc. Pour en savoir plus : www.trestler.qc.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

La maison Trestler est construite en trois étapes entre 1798 et 1806. En 1984, la Fondation de la maison Trestler acquiert le bâtiment et, un an plus tard, des travaux de restauration y sont effectués. La maison, située à Vaudreuil-Dorion, est aujourd'hui consacrée à des activités culturelles : expositions, spectacles, etc. Pour en savoir plus : www.trestler.qc.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des Communications

Habitat-67 est construit dans le cadre de l'exposition universelle tenue à Montréal en 1967. L'ensemble est un prototype, demeuré unique, d'un complexe d'habitation permettant une occupation de forte densité. L'ensemble compte 158 appartements fabriqués à l’aide de modules en béton. Cette première œuvre d’importance de l'architecte Moshe Safdie a contribué à sa renommée internationale. Photo : Jean-François Rodrigue, 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

Habitat-67 est construit dans le cadre de l'exposition universelle tenue à Montréal en 1967. L'ensemble est un prototype, demeuré unique, d'un complexe d'habitation permettant une occupation de forte densité. L'ensemble compte 158 appartements fabriqués à l’aide de modules en béton. Cette première œuvre d’importance de l'architecte Moshe Safdie a contribué à sa renommée internationale. Photo : Jean-François Rodrigue, 2008 © Ministère de la Culture et des Communications

En février 1915, il y a 100 ans, étaient fondés les premiers Cercles de Fermières du Québec. Pour contrer l’exode rural, l’agronome Alphonse Désilets et le professeur Georges Bouchard mettent de l’avant un moyen pour encourager les jeunes familles à demeurer à la campagne. Les Cercles œuvrent à l'amélioration des conditions de vie des femmes et des familles ainsi qu'à la transmission du patrimoine culturel. ©Cercle de Fermières de Roberval #Cestmonhistoire #RPCQ

En février 1915, il y a 100 ans, étaient fondés les premiers Cercles de Fermières du Québec. Pour contrer l’exode rural, l’agronome Alphonse Désilets et le professeur Georges Bouchard mettent de l’avant un moyen pour encourager les jeunes familles à demeurer à la campagne. Les Cercles œuvrent à l'amélioration des conditions de vie des femmes et des familles ainsi qu'à la transmission du patrimoine culturel. ©Cercle de Fermières de Roberval #Cestmonhistoire #RPCQ

Le 1er avril 1935, il y a 80 ans, est lancée à Montréal la « Flore laurentienne » de frère Marie-Victorin. Fruit d’un travail entamé en 1912, il s’agit d’une monumentale œuvre de botanique de 917 pages qui comprend 22 cartes et 2800 illustrations. Elle est la première analyse géobotanique exhaustive de la flore du Québec qui s’adresse au grand public. © Université de Montréal, Service de la gestion des documents et des archives #Cestmonhistoire #RPCQ

Le 1er avril 1935, il y a 80 ans, est lancée à Montréal la « Flore laurentienne » de frère Marie-Victorin. Fruit d’un travail entamé en 1912, il s’agit d’une monumentale œuvre de botanique de 917 pages qui comprend 22 cartes et 2800 illustrations. Elle est la première analyse géobotanique exhaustive de la flore du Québec qui s’adresse au grand public. © Université de Montréal, Service de la gestion des documents et des archives #Cestmonhistoire #RPCQ

L'ancienne aluminerie de Shawinigan est un ensemble industriel aménagé à partir de 1899 et en opération jusqu’en 1986. En 2001, l'Alcan cède les bâtiments de l'ancienne aluminerie à la Cité de l'Énergie, un lieu d'interprétation sur le patrimoine industriel. Le lieu, aussi connu sous le nom Espace Shawinigan, accueille depuis 2003 différents types d'expositions muséales.  Pour en savoir plus : www.citedelenergie.com Photo : Marie-Ève Bonenfant 2012 © Ministère de la Culture et des…

L'ancienne aluminerie de Shawinigan est un ensemble industriel aménagé à partir de 1899 et en opération jusqu’en 1986. En 2001, l'Alcan cède les bâtiments de l'ancienne aluminerie à la Cité de l'Énergie, un lieu d'interprétation sur le patrimoine industriel. Le lieu, aussi connu sous le nom Espace Shawinigan, accueille depuis 2003 différents types d'expositions muséales. Pour en savoir plus : www.citedelenergie.com Photo : Marie-Ève Bonenfant 2012 © Ministère de la Culture et des…

Le vieux palais de justice de Montréal est un édifice d’inspiration palladienne construit de 1851 à 1857 et agrandi en 1890. Les tribunaux quittent cet édifice en 1971 pour emménager dans l’actuel palais de justice de Montréal. Le vieux palais de justice de Montréal, qui a abrité le Comité des Jeux olympiques de 1976, est situé dans le site patrimonial de Montréal. Photo : Jean-François Rodrigue, 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

Le vieux palais de justice de Montréal est un édifice d’inspiration palladienne construit de 1851 à 1857 et agrandi en 1890. Les tribunaux quittent cet édifice en 1971 pour emménager dans l’actuel palais de justice de Montréal. Le vieux palais de justice de Montréal, qui a abrité le Comité des Jeux olympiques de 1976, est situé dans le site patrimonial de Montréal. Photo : Jean-François Rodrigue, 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

Il y a 150 ans, le 8 octobre 1864, naissait Ozias Leduc, un important peintre de l’histoire du Québec. Les décors peints de l’église de St-Hilaire, ici représentés, et de l’église de Notre-Dame-de-la-Présentation ont demandé 13 ans de travail et figurent parmi les œuvres les plus importantes de celui que l’on surnommait le « sage de Saint-Hilaire ». Photo : © Conseil du patrimoine religieux du Québec 2003

Il y a 150 ans, le 8 octobre 1864, naissait Ozias Leduc, un important peintre de l’histoire du Québec. Les décors peints de l’église de St-Hilaire, ici représentés, et de l’église de Notre-Dame-de-la-Présentation ont demandé 13 ans de travail et figurent parmi les œuvres les plus importantes de celui que l’on surnommait le « sage de Saint-Hilaire ». Photo : © Conseil du patrimoine religieux du Québec 2003

Le pavillon du Lac-aux-Castors est construit entre 1955 et 1958 selon les plans des architectes Hazen Edward Sise et Guy Desbarats. Il est situé à proximité du lac aux Castors dans la partie sud-ouest du parc du Mont-Royal. Photo : MartinVMtl 2008 – Creative Commons 3.0 (by-sa)

Le pavillon du Lac-aux-Castors est construit entre 1955 et 1958 selon les plans des architectes Hazen Edward Sise et Guy Desbarats. Il est situé à proximité du lac aux Castors dans la partie sud-ouest du parc du Mont-Royal. Photo : MartinVMtl 2008 – Creative Commons 3.0 (by-sa)

L'ancien palais de justice de Saint-Jérôme, érigé entre 1922 et 1924, est un témoin important des institutions judiciaires du Québec du début du XXe siècle. Il accueille aujourd’hui le Musée d'art contemporain des Laurentides, qui a pour mission « de faire connaître, de promouvoir et de diffuser les arts visuels en mettant l'accent sur l'art contemporain et actuel ». Pour en savoir plus : www.museelaurentides.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des…

L'ancien palais de justice de Saint-Jérôme, érigé entre 1922 et 1924, est un témoin important des institutions judiciaires du Québec du début du XXe siècle. Il accueille aujourd’hui le Musée d'art contemporain des Laurentides, qui a pour mission « de faire connaître, de promouvoir et de diffuser les arts visuels en mettant l'accent sur l'art contemporain et actuel ». Pour en savoir plus : www.museelaurentides.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des…

Le moulin à laine d'Ulverton est une ancienne manufacture de laine, aménagée dans un moulin à eau construit avant 1849, qui demeure en opération jusqu’en 1944. Laissé à l’abandon, le moulin est restauré en 1982. Il abrite aujourd'hui un centre d'interprétation sur la production et le traitement de la laine dans les débuts de l’ère industrielle. Pour en savoir plus : www.moulin.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

Le moulin à laine d'Ulverton est une ancienne manufacture de laine, aménagée dans un moulin à eau construit avant 1849, qui demeure en opération jusqu’en 1944. Laissé à l’abandon, le moulin est restauré en 1982. Il abrite aujourd'hui un centre d'interprétation sur la production et le traitement de la laine dans les débuts de l’ère industrielle. Pour en savoir plus : www.moulin.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2005 © Ministère de la Culture et des Communications

Le château Dufresne est érigé entre 1915 et 1918. De 1965 à 1968, il loge le Musée d'art contemporain de Montréal. Restauré en 1976 et 1979 pour créer le Musée des arts décoratifs de Montréal, ce dernier ferme en 1997. Ouvert deux ans plus tard, l'actuel musée permet d'admirer le décor d'origine et de découvrir qui ont été les occupants de cette résidence luxueuse. Pour en savoir plus : www.chateaudufresne.com Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des…

Le château Dufresne est érigé entre 1915 et 1918. De 1965 à 1968, il loge le Musée d'art contemporain de Montréal. Restauré en 1976 et 1979 pour créer le Musée des arts décoratifs de Montréal, ce dernier ferme en 1997. Ouvert deux ans plus tard, l'actuel musée permet d'admirer le décor d'origine et de découvrir qui ont été les occupants de cette résidence luxueuse. Pour en savoir plus : www.chateaudufresne.com Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des…

La maison du Pressoir est un bâtiment agricole construit entre 1806 et 1821 pour abriter un pressoir à cidre, puis transformé en habitation entre 1842 et 1846. Elle est restaurée en 1987 par la Communauté urbaine de Montréal pour lui redonner son apparence d’origine. Ouverte au public depuis 1988, elle abrite un centre d'interprétation de l'histoire du Sault-au-Récollet. En savoir plus : www.citehistoria.qc.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des…

La maison du Pressoir est un bâtiment agricole construit entre 1806 et 1821 pour abriter un pressoir à cidre, puis transformé en habitation entre 1842 et 1846. Elle est restaurée en 1987 par la Communauté urbaine de Montréal pour lui redonner son apparence d’origine. Ouverte au public depuis 1988, elle abrite un centre d'interprétation de l'histoire du Sault-au-Récollet. En savoir plus : www.citehistoria.qc.ca Photo : Jean-François Rodrigue 2004 © Ministère de la Culture et des…

Pinterest
Search