De gauche à droite, !es fusiliers Bernard Hoo, John Mc Couville, JR Kostick, du Royal Winnipeg Rifles (3rd Canadian Infantry Division) à l'entrée de Caen, le 11 juillet 1944. Quarante-quatre ans après, Bernard Hoo. John Mc Couville et JR Kostick se retrouvent au même endroit, à l'entrée de Caen par la route de Bayeux à La Maladrerie.

1944 -> 1988 by caenlamer

Caen: au centre deux hommes du Canadian Provost Corps devant "The Pop Inn", la nouvelle cantine du  Navy, Army and Air Force Institute (N.A.A.F.I.), 27 juillet 1944.

Canadian Provost Corps at "The Pop Inn", a Navy, Army and Air Force Institute (N.) canteen in Caen, France, 27 July

A pall of dust rises from the ruins of Caen, Normandy, France as a Canadian Sherman tank passes through on its way to join the attack towards Falaise.

Canadian Forces - Town in ruin

Les Canadiens Rue Caponière, à Caen le 9 juillet 1944, près de l'ilot sanitaire Lycée Malherbe-Bon Sauveur qu'ils viennent de libérer.

Les Canadiens Rue Caponière, à Caen le 9 juillet 1944, près de l'ilot sanitaire Lycée Malherbe-Bon Sauveur qu'ils viennent de libérer.

Normandy 1944: Photographs - Then and Now

This town was central to Anglo-Canadian operations in June

Caen: 'The Pop Inn", cantine du Navy, Army et Air Force Institute (N.A.A.F.I.). Toutes ces photos ont été prises le 27 juillet 1944, par le photographe Michael M. Dean.

Caen: 'The Pop Inn", cantine du Navy, Army et Air Force Institute (N.A.A.F.I.). Toutes ces photos ont été prises le 27 juillet 1944, par le photographe Michael M. Dean.

L'Abbaye d'Ardenne grâvement endommagée, elle fut l'ancien QG du SS-Standartenführer Kurt Meyer de la 12e SS-PzDiv Hitlerjugend, après le 6 juin. C'est ici que les SS vont exécuter des prisonniers canadiens d'une balle dans la tête. Après le départ des Allemands se sont les troupes canadiennes qui seront les premières à y pénétrer. Dans le jardin de l'enceinte de l'édifice un mémorial y été érigé pour rappeler cette exaction.

L'Abbaye d'Ardenne grâvement endommagée, elle fut l'ancien QG du SS-Standartenführer Kurt Meyer de la 12e SS-PzDiv Hitlerjugend, après le 6 juin. C'est ici que les SS vont exécuter des prisonniers canadiens d'une balle dans la tête. Après le départ des Allemands se sont les troupes canadiennes qui seront les premières à y pénétrer. Dans le jardin de l'enceinte de l'édifice un mémorial y été érigé pour rappeler cette exaction.

La distribution de nourriture aux civils dont les maisons ont été bombardées et qui se sont réfugiés dans l'église Saint-Etienne. Photo prise sur le parvis devant l'entrée du lycée Malherbe. Au fond le mur de l'école Normale de filles, qui abrite aujourd'hui le bâtiment des Archives Municipales . L'arbre dans la cour est toujours là.

La distribution de nourriture aux civils dont les maisons ont été bombardées et qui se sont réfugiés dans l'église Saint-Etienne. Photo prise sur le parvis devant l'entrée du lycée Malherbe. Au fond le mur de l'école Normale de filles, qui abrite aujourd'hui le bâtiment des Archives Municipales . L'arbre dans la cour est toujours là.

3rd armoured

3rd armoured

Des sapeurs du génie canadien rebouchent un trou de bombe, dans le bas de la rue de Bayeux à Caen. En arrière-plan l'Abbaye-aux-Hommes (Saint-Etienne) à conservé ses deux clochers intacts

Des sapeurs du génie canadien rebouchent un trou de bombe, dans le bas de la rue de Bayeux à Caen. En arrière-plan l'Abbaye-aux-Hommes (Saint-Etienne) à conservé ses deux clochers intacts

Des civils et des membres de la Défense Passive ( casques Adrian peints en blanc ) se sont regroupés autour d'un Bren carrier canadien, ils attendent probablement du ravitaillement. Les habitations de l'arrière-plan sont totalement détruites.

Des civils et des membres de la Défense Passive ( casques Adrian peints en blanc ) se sont regroupés autour d'un Bren carrier canadien, ils attendent probablement du ravitaillement. Les habitations de l'arrière-plan sont totalement détruites.

Canadian Press war correspondent Maurice Desjardins, centre with notebook, speaks to French patriots as Lt. R.G. Arless, left, and Lt.-Cmdr. George Lawrence, right, look on following the falling of Caen, France, in the Second World War.

Canadian Press war correspondent Maurice Desjardins, centre with notebook, speaks to French patriots as Lt. R.G. Arless, left, and Lt.-Cmdr. George Lawrence, right, look on following the falling of Caen, France, in the Second World War.

A resident of the French city of Caen (Caen) at the grave of Canadian artillery Everitt Ivan Hill (Everitt Ivan Hill).

A resident of the French city of Caen (Caen) at the grave of Canadian artillery Everitt Ivan Hill.

Des chassis Nebelwerfer de 320mm à St-Laurent

Des chassis Nebelwerfer de 320mm à St-Laurent

réfugiés-cathédrale de caen-1944

réfugiés-cathédrale de caen-1944

Lieutenant-Colonel Richard "Dick" Sankey Malone (left) helping to erect the sign at the editorial office of the Maple Leaf newspaper, at la Presse Caennaise, 34 Rue Demolombe, Caen, France, 11 July 1944. LAC negative PA-131395 MIKAN 3358137

Lieutenant-Colonel R. Malone (left) helping to erect the sign at the editorial office of the Maple Leaf newspaper, Caen, France, 11 July (item

Pinterest
Search