Hockey Francais

29 Pins0 Followers
Les meilleures photos de la saison 2014-2015 de Carey Price - 06/07/2015 - Canadiens de Montréal - Photos

Best pictures of Carey Price's season - - Montréal Canadiens - Photos

Mahovlich,tretiak and cournoyer

New Years Eve. One of the best hockey games of all time.

Peter Mahovlich est un des quatre joueurs de l’histoire des canadiens à avoir récolté plus de 100 points au cours d’une saison. L’un des centres les plus productifs et les plus populaires de l’histoire de l’équipe, il a apprécié chaque minute de son séjour de neuf ans à Montréal. Mahovlich a amassé 105 points en 1975-1976 et a décroché une troisième coupe Stanley, suivie d’une quatrième l’année suivante.

Peter Mahovlich est un des quatre joueurs de l’histoire des canadiens à avoir récolté plus de 100 points au cours d’une saison. L’un des centres les plus productifs et les plus populaires de l’histoire de l’équipe, il a apprécié chaque minute de son séjour de neuf ans à Montréal. Mahovlich a amassé 105 points en 1975-1976 et a décroché une troisième coupe Stanley, suivie d’une quatrième l’année suivante.

Pete Mahovlich a amassé 105 points en 1975-1976 et a décroché une troisième coupe Stanley, suivie d’une quatrième l’année suivante. Échangé à Pittsburgh en 1977-1978, Mahovlich a terminé sa carrière avec Détroit en 1980-1981. Toujours le sourire aux lèvres, Pete Mahovlich a accroché ses patins, mais est depuis demeuré associé au monde du hockey à titre d’entraîneur, d’analyste et de dépisteur.

Pete Mahovlich a amassé 105 points en 1975-1976 et a décroché une troisième coupe Stanley, suivie d’une quatrième l’année suivante. Échangé à Pittsburgh en 1977-1978, Mahovlich a terminé sa carrière avec Détroit en 1980-1981. Toujours le sourire aux lèvres, Pete Mahovlich a accroché ses patins, mais est depuis demeuré associé au monde du hockey à titre d’entraîneur, d’analyste et de dépisteur.

Saku Koivu (C) : Le 30 septembre 1999, les joueurs des Canadiens sont appelés à voter pour le prochain capitaine de la formation suite au départ de Vincent Damphousse au mois de mars. Suivant le vent venu d’Europe dans la LNH, Saku Koivu devance Shayne Corson et Turner Stevenson lors du scrutin des joueurs et devient le 27e capitaine dans l’histoire de l’équipe. Alors âgé de 24 ans, le centre finlandais devient du même coup le plus jeune joueur du Tricolore à assumer cette fonction.

Saku Koivu (C) : Le 30 septembre 1999, les joueurs des Canadiens sont appelés à voter pour le prochain capitaine de la formation suite au départ de Vincent Damphousse au mois de mars. Suivant le vent venu d’Europe dans la LNH, Saku Koivu devance Shayne Corson et Turner Stevenson lors du scrutin des joueurs et devient le 27e capitaine dans l’histoire de l’équipe. Alors âgé de 24 ans, le centre finlandais devient du même coup le plus jeune joueur du Tricolore à assumer cette fonction.

Bob Gainey : Affecté à la couverture des meilleurs joueurs de la ligue, Gainey ne les quittait pas d’un pouce et, dès sa deuxième saison, s’était établi comme l’un des meilleurs attaquants défensifs du circuit. Gainey avait rarement recours à des tactiques qui lui valaient des punitions. Sa façon de neutraliser les francs-tireurs à cinq contre cinq et d’anéantir leurs efforts lors des supériorités numériques a fait de Gainey un favori de la foule du Forum.

Bob Gainey : Affecté à la couverture des meilleurs joueurs de la ligue, Gainey ne les quittait pas d’un pouce et, dès sa deuxième saison, s’était établi comme l’un des meilleurs attaquants défensifs du circuit. Gainey avait rarement recours à des tactiques qui lui valaient des punitions. Sa façon de neutraliser les francs-tireurs à cinq contre cinq et d’anéantir leurs efforts lors des supériorités numériques a fait de Gainey un favori de la foule du Forum.

Jacques Laperrière : À 6'2'' et 190 livres, « Lappy » était l'un des joueurs les plus imposants de la ligue. Il pouvait laisser tomber les gants si cela s'avérait nécessaire, mais préférait s'en abstenir autant que possible. À l'inverse de la plupart des joueurs de son gabarit, Laperrière préférait se servir de sa tête plutôt que de ses poings, une approche qui le servit à merveille tout au long de sa carrière.

Jacques Laperrière : À 6'2'' et 190 livres, « Lappy » était l'un des joueurs les plus imposants de la ligue. Il pouvait laisser tomber les gants si cela s'avérait nécessaire, mais préférait s'en abstenir autant que possible. À l'inverse de la plupart des joueurs de son gabarit, Laperrière préférait se servir de sa tête plutôt que de ses poings, une approche qui le servit à merveille tout au long de sa carrière.

Les meilleures photos de la saison 2014-2015 de Carey Price - 06/07/2015 - Canadiens de Montréal - Photos

Best pictures of Carey Price's season - - Montréal Canadiens - Photos

Steve Shutt : Ses 50 buts lors des éliminatoires lui valent la septième place parmi tous les joueurs des Canadiens. Shutt est revenu au sein de la famille des Canadiens plusieurs années après sa retraite de la compétition, agissant comme entraîneur-adjoint de 1993-1994 à 1996-1997. Steve Shutt a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1993.

Steve Shutt : Ses 50 buts lors des éliminatoires lui valent la septième place parmi tous les joueurs des Canadiens. Shutt est revenu au sein de la famille des Canadiens plusieurs années après sa retraite de la compétition, agissant comme entraîneur-adjoint de 1993-1994 à 1996-1997. Steve Shutt a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1993.

Top 10 des meilleurs joueurs de hockey de tous les - #adg

One of many Lord Stanley's for Maurice "The Rocket" Richard of the Montreal Canadiens

Jean-Guy Talbot : Membre de la douzaine de joueurs qui se sont alignés avec les cinq éditions des Canadiens de Montréal qui ont remporté la coupe Stanley cinq fois d’affilée entre 1956 et 1960, Jean-Guy Talbot a disputé 13 campagnes à la ligne bleue des Canadiens. Son nom a d’ailleurs été gravé à sept endroits sur le trophée ultime du hockey. Il fait partie du grand club de 1954 à 1967. Un défenseur solide qui se servait de son physique à son avantage.

The Montreal Canadiens Historical Web Site is the team's official online encyclopedia. Discover the history of the oldest team in the National Hockey League

Claude Lemieux : À sa première saison complète à Montréal en 1986-1987, il a inscrit 53 points, dont 27 buts. Il a par la suite marqué respectivement 31 et 29 buts pour faire partie d’un groupe sélect de sept joueurs des Canadiens à avoir touché le fond du filet à au moins 20 reprises à leurs trois premières saisons complètes, les autres étant Maurice Richard, Bernard Geoffrion, Guy Lafleur, Jacques Lemaire, Mats Naslund et Michael Ryder.

Claude Lemieux : À sa première saison complète à Montréal en 1986-1987, il a inscrit 53 points, dont 27 buts. Il a par la suite marqué respectivement 31 et 29 buts pour faire partie d’un groupe sélect de sept joueurs des Canadiens à avoir touché le fond du filet à au moins 20 reprises à leurs trois premières saisons complètes, les autres étant Maurice Richard, Bernard Geoffrion, Guy Lafleur, Jacques Lemaire, Mats Naslund et Michael Ryder.

Pinterest
Search